Je me souviendrai toujours du moment où j'ai pris conscience de ce qui se tramait au sein de Monsanto et Bayer. 
C'était un soir tard. Il y a de ça de nombreuses années déjà. J'étais encore à mon bureau. Je surfais sur Internet. Et là... je me suis aperçue... abasourdie...  que mon intuition était fondée :  d'abord parce que Bayer vendait des pesticides (ceux qui tuent - et pas que les abeilles puisque nous mangeons les plantes également) mais aussi les médicaments (censés soigner les maladies apportées en grande partie par les pesticides)

Très fort !


Vous comprenez aisément l'intérêt qu'ils ont à jouer sur .... les 2 tableaux. A nos dépens.

 

Les abeilles ne retrouvent pas leur ruche. Cela signifie qu'elles ont ... Alzheimer.

C'est ce qui pend au nez des humains de plus en plus jeunes si nous ne stoppons pas ces barbares. En effet, les vieux vivent vieux encore aujourd'hui car avant guerre (quand ils étaient jeunes donc) ils ont mangé sainement même si leur repas était frugal. Car les pesticides sont nés avec les nazis. Les jeunes d'aujourd'hui ne vivront pas aussi âgés. Et auront des maladies dégénératives de plus en plus jeunes si ...

 

Aujourd'hui, grâce à une poignée de citoyens qui se bougent et ne restent pas le cul devant la télé, Monsanto est jugé. Ce n'est qu'un premier pas. 

 

 
Procès de Monsanto : « Porter atteinte à l’écosystème Terre, c’est menacer la paix, l’humanité »
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/14/proces-de-monsanto-porter-atteinte-a-l-ecosysteme-terre-c-est-menacer-la-paix-l-humanite_5013751_3244.html#BqI9rqTOhxIGY5Ue.99

 

 


Mais ce n'est pas tout : quand ils utilisent les mots "protection des récoltes" au lieu "de pesticides" savez-vous VRAIMENT de quoi il retourne : 

 

 

http://journalcitoyen.over-blog.fr/article-31369767.html

 

Maintenant vous savez ! 
Entre la collaboration et la résistance, il y a un CHOIX. Ca commence par son jardin, son alimentation... 

 

PROCES MONSANTO c'est maintenant !
PROCES MONSANTO c'est maintenant !
Retour à l'accueil