Digitale - Photo Marie Duval

Digitale - Photo Marie Duval

L'écocide n'est pas une fatalité !

 

Objectifs

Répondre à une ambition audacieuse : le bien commun à partager.

 

L'eau, la terre sont polluées.

Nous sommes tous responsables mais certains le sont davantage de par leur décision en haut lieu.

Désormais tous les citoyens disent "Stop". 
 

Chacun a le droit a un libre accès à une médecine naturelle sérieuse comme complément et/ou comme alternative à la médecine conventionnelle. Un mouvement de fond irréversible est en train de voir le jour.

Il exprime l’attente de la communauté des patients/consommateurs qui cherchent à récupérer une partie du pouvoir détenu par la sphère médicale des spécialistes et des laboratoires pharmaceutiques. Un droit de savoir, de comprendre et de choisir est en train d’émerger.

De même, en permanente évolution et appuyée sur une recherche scientifique rigoureuse, la médecine naturelle offre aussi, et c’est essentiel, des clés nouvelles pour prévenir ou soigner les pathologies. Si la médecine conventionnelle reste irremplaçable dans beaucoup de cas, parfois elle est impuissante à régler certains maux alors que la médecine naturelle peut apporter des solutions à la fois innovantes ou s’appuyant sur des observations anciennes et éprouvées.

 

 

Ces possibilités doivent être ouvertes aux citoyens qui ont le droit d’en être informés.

 

Puisque aucun représentant politique ne nous représente, il est de notre devoir d'agir aujourd'hui différemment que par le passé. NON ?

Si des gens comme Alexandre Jardin (par exemple) ne parviennent pas à obtenir les 500 voix nécessaires pour être sur les listes électorales alors qu'il représente le peuple plus que n'importe quel autre homme public... il y a un souci quelque part dans la démocratie. NON ?

Le souci est que le système électoral tourne en circuit fermé et n'ont accès au cercle des élus que les gens du sérail, déconnectés du réel et des préoccupations du peuple. 

MAIS SI LE PEUPLE PERSISTE DANS SA PEUR ET CONTINUE A FAIRE DU COPIER-COLLER en croyant à un nouveau sauveur,

SI LE PEUPLE CONTINUE à voter pour le plus jeune, le mieux habillé, le moins gros, le relooké, le plus ceci le plus cela  (tel le dernier produit pour les chiottes vu à la télé et qui nettoierait mieux la merde que le produit précédent sous prétexte qu'il est nouveau et qu'on ne l'a pas encore essayé)... euh.

 

Là ça suffit peut-être maintenant. NON ? 

 

Dans 10 ans les enfants nous demanderont "Mais vous avez fait QUOI là vous les adultes ???" 

On ne pourra pas leur dire cette fois qu'on ne savait pas... , qu'on n'avait pas le temps .... et qu'on regardait "Plus belle la vie à la télé" comme des chancres mous. QU'on n'avait aucun pouvoir de décision, qu'on ne savait pas comment faire et blabla...

 

 

 

 

 

 

 

 

(la moyenne de télé par jour est de 3 h en France). 

 

 

 

 

BIENS COMMUNS A PARTAGER
Retour à l'accueil